Toutefois, le sociologue Geoffroy de Lagasnerie, soutien du comité Adama, relativise l'influence américaine. Une famille très nombreuse, puisque son père, polygame, a eu quatre femmes et dix-sept enfants. En décembre 2020, elle est distinguée « Guardian of the year » par le magazine américain Time. Oui il est écoeurant que cette famille de délinquants notoires multirécidivistes soit ainsi mis en avant, écoutée, adulée par toute une partie de la gauche et des médias ..Une famille polygame de 17 gamins qui a bénéficié plus que largement de l'argent de la France et qui crache sur notre pays de façon indécente .. Mais Autant en emporte le vent déchaine aussi la luxuriance du Figaro littéraire, qui fait de Scarlett O'Hara une "égérie des temps modernes", et me raconte Margaret Mitchell, l'écrivaine sudiste qui avait aimé jeune un garçon idéaliste qui partit se battre en France pendant la première guerre mondiale et mourut dans les tranchées, nous voilà donc cernés de romantisme, bien sûr il n'y a pas que ça.Le Figaro a la passion constante. Si vous êtes pour la famille Traoré, inconditionnellement de préférence, c’est que vous êtes un bon écologiste. dans lequel elle cite nominativement les gendarmes mis en cause — Romain Fontaine, Matthias Uhrin et Arnaud Gonzales[25] — et les personnes qui, selon elle, chercheraient à entraver l'enquête[26]. Valeurs actuelles s’est penché sur ces profils de l’ombre, et a reconstitué une partie de la galaxie de la famille Traoré. Assa Traoré est la figure de proue du « comité Adama » qui comprend des militants chevronnés comme Youcef Brakni, militant de Bagnolet, Samir Elyes issu du MIB et Almamy Kanouté du groupe Émergence[4]. ", PolitiqueInternationalSociétéÉconomieJusticeEnvironnementSport, RockMusiques urbainesMusiques du mondeChanson françaiseSoulÉlectroLes playlistsActualités musicalesConcerts, Bien-êtreSexualitéParentalitéÉducationAmourRecettes de cuisine, Connectez-vous pour retrouver vos favoris sur tous vos écrans et profiter d'une expérience personnalisée, La revue de presse du lundi 21 décembre 2020. Le 28 juin 2020, la chaîne de télévision américaine Black Entertainment Television (BET) décerne à Assa Traoré le prix BET Global Good pour son combat antiraciste. » La famille Traoré reproche également à la maire de la ville de ne pas leur avoir présenté ses condoléances. Avec ses quatre femmes et ses 46 enfants, Adama (1) était un homme heureux. Selon la chaîne, ce prix lui est remis pour le rôle central qu'elle joue dans le combat contre « l’injustice raciale et la brutalité policière » depuis 2016[38],[39]. Le portrait d’Assa par L’Obs « Assa Traoré, 32 ans, mère de trois enfants, est la porte-parole d’une famille "nombreuse et soudée". Originaire du Mali, il est mort en 1999. Florent, infirmier volontaire monté à Paris contre le Covid-19, il en est mort, l'Yonne Républicaine. Assa Traoré, 32 ans, mère de trois enfants, est la porte-parole d'une famille "nombreuse et soudée". Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires. Les Traoré ont grandi dans la résidence de Boyenval à Beaumont-sur-Oise. La dernière modification de cette page a été faite le 15 décembre 2020 à 19:39. Son père, d’origine malienne, chef de chantier dans le bâtiment, épouse deux Françaises, avant un mariage polygame avec deux Maliennes. Le père, travaillant dans le bâtiment, originaire du Mali et polygame, a eu quatre femmes. Mais pour moi, c'est une manière de dénier qu'il s'agit d'une histoire française, encore plus cachée ici qu'aux États-Unis »[47]. Mais dans Paris-Match, je lis un portrait chaleureux d'Assa Traoré et de sa famille, quelle famille les Traoré! Un « acharnement judiciaire » dénoncé par la famille Traoré et par Bagui, qui a fait plusieurs semaines de grève de la faim. Leur père Mara-Siré, né au Mali, était chef étanchéité. Amalgame avec George Floyd également, les Verts mangent à tous les râteliers. La manifestation, devenue rassemblement statique après l'interdiction émise par la préfecture de police de se déplacer jusqu'à la place de l'Opéra depuis la place de la République, rassemble selon la préfecture 15 000 personnes à Paris[36]. nécessaire], Assa Traoré exerce jusqu'en 2016 la profession d'éducatrice spécialisée[5]. Nous refusons les injonctions qui sont faites aux mouvements des quartiers populaires de n’aborder que la « question sociale », avec au passage un refus de considérer le racisme qui structure la société comme participant de cette « question sociale ». Chez les Traoré - 17 frères et sœurs -, la famille, on n’y touche pas. En juillet 2016, alors qu'elle encadrait avec une collègue un groupe de sept adolescents défavorisés en voyage à Rabac (Croatie)[11], elle apprend au téléphone la disparition puis la mort de son frère Adama à la suite de son interpellation par la gendarmerie. Assa Traoré explique son engagement contre les violences policières dans Lettre à Adama, ouvrage co-écrit avec la journaliste Elsa Vigoureux en 2017[14],[15]. Bintou, 21 ans, migrante sans foyer, serre son fils Youssouph, enfant de Dieu, né d'un viol, la Croix l'Hebdo. La famille Traoré. Quelques jours après l’attaque de la mosquée de Bayonne, Assa Traoré et le comité Adama figurent, le 1er novembre 2019, parmi les premiers appelants à une manifestation contre l'islamophobie à Paris le 10 novembre[49],[50]. 1Contrairement à la famille recomposée qui, aujourd’hui, attire l’attention de beaucoup de cliniciens de la famille – la Revue Dialogue (n o 201, 2013) a consacré tout un numéro à cette forme de famille sous le titre « Tes enfants, mes enfants, nos enfants » –, la famille polygame est restée le parent pauvre de la clinique familiale. … Souhaitant une convergence des combats entre ceux menés par le comité Adama et les Gilets jaunes, plusieurs comités et des figures du mouvement comme Maxime Nicolle, Priscillia Ludosky et Jérôme Rodrigues participent à une manifestation en juillet 2019 à Beaumont-sur-Oise[44]. Le père d’Adama Traoré, un polygame aux quatre femmes, a eu dix-sept enfants. Le père d’Adama Traoré, un polygame aux quatre femmes, a eu dix-sept enfants. Bintou, 21 ans, migrante sans foyer, serre son fils ... Dans un café de Sidi Bouzid, des jeunes veulent partir, ... Recevez du lundi au vendredi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter. Ils sont sans doute plusieurs dizaines dans cette famille polygame élargie à tous leurs cousins de près ou de loin. Elle publie en 2019 Le Combat Adama, co-écrit avec le philosophe et sociologue Geoffroy de Lagasnerie[23]. Il était infirmier mais rien ne l'obligeait sinon le devoir, il est parti en volontaire travailler à Paris en réanimation, c'était en avril, quand il est revenu il a eu de la fièvre; il est mort en mai à l'hôpital de Dijon; Il avait écrit à son médecin avant de partir à Paris ce petit mail un peu stressé:"Je suis ouvert pour sauver des vies, quitte a perdre la mienne s'il le faut, bref... je pense a vous en ce moment, cela ne doit pas etre facile. Traoré une famille dans une délinquance avérée. Quelle histoire sur notre terre entière et à notre siècle. Le monde raconte un Israelien nommé Zeev Hever, dont l'entreprise Amana construit depuis trente ans des colonies en Cisjordanie occupée:  les gouvernements le consultent quand ils bougent les lignes dans les territoires palestiniens, même Itzhak Rabin lui avait montré la carte des accords d'Oslo... Hever fut membre d'un groupe terroriste juif qui allait poser des bombes sous les voitures de maires palestiniens, sorti de la prison, il a choisi la puissance, l'annexion d'une partie de la Cisjordanie pourrait être son triomphe... Qui est une autre manière d'habiter et de changer le monde. Celui-ci voit Assa Traoré comme une des personnalités qui « se mettent en danger pour défendre les valeurs sacrées de la démocratie » et qui s'engagement contre le racisme et les violences policières[40]. Pour Alexandre del Valle, le fait que le sort de délinquants anti-flics "victimes" des policiers soit bien plus médiatisé que celui de citoyens honnêtes… La famille Traoré. En décembre 2016, elle est choisie comme « la personnalité citoyenne » par la rédaction de Mediapart pour prononcer les vœux de nouvelle année[10]. En particulier après le mouvement consécutif à la mort de George Floyd, en 2020, dans le Minnesota, le comité Adama est rapproché du mouvement américain Black Lives Matter et de concepts forgés aux États-Unis comme le racisme institutionnel ou l'intersectionnalité comme outil d'analyses des discriminations[51],[52]. Originaire du Mali, il est mort en 1999. Depuis la mort, en 1999, de son père, originaire du Mali, Assa Traoré joue un rôle central au sein de sa famille en en devenant malgré elle le chef. Leurs avocats annoncent leur intention d'entamer un recours[25],[29]. Sœur aînée d'Adama Traoré, mort après son interpellation par des gendarmes, elle est fondatrice du Comité vérité et justice pour Adama et milite contre les violences policières. Si on ne s'était pas battus, mon frère serait officiellement mort de causes cardiaques et d'une infection grave »[47]. Ce mouvement est surtout une demande de justice, Fondation OPEJ - Baron Edmond de Rothschild, « Nous sommes dans un système qui protège la police », Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Assa_Traoré&oldid=177671698, Naissance dans le 9e arrondissement de Paris, Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Portail:Politique française/Articles liés, Portail:Biographie/Articles liés/Culture et arts, Portail:Biographie/Articles liés/Politique, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Au-delà du cas d'Adama Traoré, le « comité Adama » souhaite rendre visible sa lutte pour les quartiers et contre les violences policières. Assa Traoré déclare ainsi, en 2020 : « Dans l'affaire Adama, nous en sommes à la cinquième expertise, et nous avons déjà réussi à écarter trois maladies. Il s'impose ainsi en tête de cortège lors de la manifestation unitaire « Marée populaire » contre la politique d'Emmanuel Macron lancée à l'initiative de La France insoumise le 26 mai 2018, affirmant : « Il est temps d’en finir avec les appels creux à la convergence des luttes ». Refusant ainsi d'écarter, par exemple, les Blancs de son combat, elle déclare devant le tribunal judiciaire de Paris, à l'appel du comité Adama le 2 juin 2020 : « Peu importe d’où tu viens, peu importe ta couleur de peau, peu importe ta religion, peu importe ton orientation sexuelle, tu ne dois pas rester spectateur face à l’injustice, face au meurtre, face à l’impunité policière[51] ». Elle est également la créatrice d'une petite ligne de vêtements wax[7] qu'elle relance en 2019 sous la marque Maison Kaye[8]. actualite Dans l'enfer d'une famille polygame Dans "Goma, polygame à la Courneuve", Ibrahim Yakoub s'empare d'un drame familial pour dénoncer les ravages d'une tradition "pas adaptée à la France". Par Alexandre del Valle. Dès les premières semaines du mouvement des Gilets jaunes, le comité Adama lui apporte son soutien et participe aux manifestations : « On s’est reconnus en eux »[43].