1. Un mariage arrangé à 14 … Il aura 4 enfants. Tout en menant des campagnes dans tout le pays pour soulager la pauvreté, élargir les droits des femmes, établir l’harmonie religieuse et ethnique et éliminer les injustices du système de caste, Gandhi a appliqué de manière admirable les principes de la désobéissance civile non violente en Inde pour la libérer de la domination étrangère. Le massacre d'Amritsar pourrait également être un gros creux γ CP de l'armée britannique en poste. 41, No. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés dans le monde entier. L'action de Gandhi est parfaitement adaptée aux milieux et aux circonstances, et à un sous-continent en transition CP/DQ. De tous les maux dont l'homme s'est lui-même rendu responsable, nul n'est plus dégradant, révoltant et brutal que l'exploitation éhontée de la meilleure moitié de l'humanité, qu'on appelle à tort le sexe faible. Il semble également que la transition de CP vers DQ ait été trop rapide et violente, laissant le futur Père de la Nation en proie à une culpabilité trop importante. Il affiche rapidement un vMème DQ plutôt fort : les règles le rassurent et il les accepte bien volontiers. Gandhi. En effet, il est le premier à avoir porté le combat contre les Anglais sur leur propre terrain DQ, leur niveau d'existence dominant — même s'ils culminaient en ER. Le traumatisme vécu en CP explique la force avec laquelle Gandhi a combattu toutes ses pulsions : Il a pris le contrôle sur son appétit, sa sexualité et tous ses sens ; Le Satyagraha implique un contrôle total, une auto-discipline absolue, avant d'avoir le droit de devenir un Satyagrahi (cf. Aujourd'hui, je reste persuadée que, même si Gandhi n'a pas accédé au vMème ER, il a eu des insights au sujet du futur et des dérives de ER : « Les Occidentaux sont entreprenants, impatients. » [6, p. 116], Avec le double éclairage qu'apportent la Spirale Dynamique et l'Ennéagramme, il apparaît évident que la honte a été si forte que Gandhi a entrepris, tout au long de sa vie, de vaincre les pulsions CP qui étaient en lui et de les réduire à néant : il a dompté ses sens (sexualité, appétit, gustatif, etc.) infra) : Vivre en conformité stricte avec les exigences du Satyagraha, maîtriser de ses impulsions et obéir à des règles précises : Inciter les autres à agir de même en étant un exemple parfait, ce que Gandhi a fait toute sa vie. Ne pas hésiter à se sacrifier pour la Vérité : La langue unique a été l'un des chevaux de bataille de Gandhi. Voilà, ça y est, l’heure est venue : après plus de 7 ans passés au Groupe Marie Claire, j’ai pris la décision de voler de mes propres ailes et de me consacrer si ce n’est exclusivement, du moins en grande partie à mon blog. [3, p. 248]. Le reste de l'Inde, une grande majorité, a courbé l'échine sous le joug de l'occupation britannique : les brahmanes se sont engagés dans une collaboration servile, les Ksatriyas (castes des guerriers) ont été séduits par les honneurs fictifs accordés dans le système des Maharajas (CP qui sauve son image et son honneur), et les castes laborieuses ont été trop exploitées pour se révolter en bloc. Il partit alors à la recherche d'une force, d'une Vérité DQ qui allait, bien des années plus tard, modifier l'équilibre de son pays et faire chanceler l'Empire britannique. Il quitte alors le Natal en refusant tous les cadeaux somptueux offerts, déterminé à laisser cette vie confortable derrière lui. Fortement critiquées par les détracteurs de Gandhi, les lettres … Gandhi juge alors que ses fidèles ne sont pas encore prêts. [4, p. 159] L'évidence est là : la philosophie de Gandhi interdit toute forme de violence envers les autres ; donc « pour contraindre l'autre à changer d'attitude, la seule violence permise au non-violent est celle qu'il s'inflige à lui-même ». » [4, p. 146] Dans la première moitié du XX e siècle, un combattant pacifique s'est dressé contre la violence des hommes et le colonialisme britannique : il a conduit vers l'indépendance une Inde aux multiples facettes et aux valeurs diverses.. » [6] Avec beaucoup d'habileté, Gandhi a su jouer, probablement de manière inconsciente, sur la recherche du statut héroïque cher à CP ! Ils traverseront 10 pays pour promouvoir les valeurs de l’icône indienne de la paix, qui prôna la résistance non-violente face au colonisateur britannique. Mohandas Karamchand Gandhi. We help businesses harness unrelenting technological change to successfully deliver innovations that will help them gain a competitive advantage and improve the everyday lives of people around the globe. Il semble avoir exploité cet avantage et développé une espèce d'attachement tenace et habile qui donnait à ses parents le sentiment que leurs relations avec lui étaient uniques. […] Gandhi avait essayé de dresser un rempart fondé sur un respect absolu des faits, une ponctualité obsessive et une responsabilité absolue, tout cela faisant partie d'un flux significatif qu'il appelait la Vérité. Pour Gandhi, devenir Satyagrahi signifie « étudier les faits équitablement et assidûment dans les moindres détails, les présenter d'un manière franche et généreuse dans les réunions publiques, et formuler des exigences minimales, soutenues par la menace de recourir au Satyâgraha ». » [6 p. 163], À la recherche d'une Vérité qui lui convienne, Gandhi s'est déclaré athée dans sa jeunesse, hésitant à choisir entre des religions qu'il trouvait équivalentes. radicale. Ce livret, introduction fondamentale aux droits de l’Homme, décrit leur développement à travers l’histoire, jusqu’à nos jours. L'affaire occupe également un chapitre entier de son autobiographie et démontre une profonde culpabilité : Gandhi se sent coupable de manquer de confiance en Dieu et dans la communauté — déloyauté à la Vérité ultime DQ et à la communauté BO ou DQ. » [6, p. 193] Ainsi formulée, aucun retour au niveau de valeurs CP n'est possible pour le Satyagrahi engagé sur une voie DQ. C'est aussi à cette époque qu'il est inséparable de son ami Sheik Mehtab qui a été qualifié de « mauvais ami » par la plupart des biographes et que le psychanalyste américain Erikson voit comme la « personnification de l'identité négative de Mohandas ». Il propose une voie différente à la violence CP ne résout plus rien : « Tous les intouchables du monde se murmuraient son nom comme celui du guerrier qui leur promettait la libération au prix de leur courage. Gandhi a souvent été qualifié de « père de la Nation » indienne. Né le 2 octobre 1869 à Porbandar, au nord-est de l’Inde, Gandhi était issu d’une famille de riches commerçants de la caste des Vayshia. L'autobiographie de Gandhi n'est qu'un outil de propagande à destination des jeunes Indiens. » [4, p. 174] Rappelons qu'avant Gandhi, le combat pour l'indépendance de l'Inde s'est essentiellement porté sur le terrain CP avec une résistance violente et stérile, au Bengale et au Maharastra. Beaucoup d'anecdotes racontées dans Mes Expériences de vérité révèlent cette obsession de la dignité, issue probablement de valeurs CP : garder une bonne image, obtenir le respect. Il a su, par exemple, dans son rôle de leader des masses, jouer parfaitement sur la ritualisation des événements : pour chaque action importante, il met en place des rites simples que les populations analphabètes comprennent aisément. Des défenseurs des droits de l’Homme comme Martin Luther King et Nelson Mandela ont désigné Gandhi comme la source de leur inspiration dans leur lutte pour les droits de leurs peuples. Demandez le livret GRATUIT L’histoire des droits de l’Homme. Il n’est pas inutile de rappeler que le mouvement des statues, décapitant Colomb à Boston ou jetant le négrier Colston à Bristol, a été précédé par un déboulonnage de la statue de Gandhi au Ghana en 2018 et de la destruction de celle de Schoelcher (il a fait voter l’abolition de l’esclavage) aux Antilles. Gandhi était doté d'un fort sens de l'honneur et du respect, racine probable de son extrême sollicitude vis-à-vis des minorités opprimées. Dans l'excitation et l'émotion du moment, un des ouvriers décide de se percer le cœur avec un poignard, devenant le héros du jour. La révolte planétaire des petites gens contre leurs oppresseurs naquit à l'ombre du manguier où un vieillard de soixante-dix ans filait son rouet ». 1 N'oublions pas que toutes les croyances populaires, même les plus absurdes en apparence, reposent sur des faits réels, mais mal observés. Toute la machinerie législative et exécutive se trouverait, du même coup, complètement paralysée. your own Pins on Pinterest En 1893, il se fait jeter dehors et maltraiter par un agent anglais, un. Mohandas Karamchand Gandhi est né en 1869 en Inde, dans une famille aisée. Il s'est appliqué à vivre en conformité avec les exigences de sa Vérité Ultime : Dans sa jeunesse, il a toujours suivi à la lettre les règles et règlements, notamment ceux de sa caste (ce sujet à été développé dans l'étude de l'ennéatype de Gandhi) ; Il s'est fait fort d'être un exemple pour les autres, notamment ses disciples, les enfants et les habitants de ses ashrams ; Il a prononcé un vœu de chasteté afin de pouvoir servir davantage la communauté ; ce vœu correspond à sa Vérité alors en construction ; Il a élaboré des règles de conduites très précises au sujet de sa Vérité, Satyagraha (cf. » [4, p. 92]. Il est issu de la caste des Vayshia et sa famille est relativement aisée. Ce programme de développement plo ngeait ses racines dans la conception que Gandhi se faisait de l'industrialisation qui, à ses yeux, représentait une menace pour l'équilibre mental de l'homme. La première tentative a eu lieu en 1904 à Phoenix en Afrique du Sud (Tolstoï Farm), suivie de nombreuses autres : la fondation de l'ashram de Sabarmati en 1915 dans la banlieue d'Ahmedabad en Inde, puis en 1918 la fondation de l'ashram de Kheda à Gujarat, ou encore l'ashram de Sevagram en 1936. Il prend alors un abonnement en première classe : « Je me souviens avoir éprouvé une certaine fierté d'être le seul voyageur dans mon compartiment de première. Mais, en même temps, je le vois fort bien, cet immense espoir que mes compatriotes placent en moi n'est nullement un hommage à ma personnalité qui est un curieux mélange de Dr Jekyll et Mr Hyde. Henry Havelock Ellis. 06 14 37 55 99 – +33 6 14 37 55 99 Beaucoup de débordements ont failli survenir dans la mouvance du mouvement gandhien ; Gandhi a presque toujours su les contrôler. […] Je compris que si la passion bestiale ne m'avait aveuglé, la torture d'avoir été loin de mon père à ses derniers moments m'eût été épargnée. Ainsi, le Mahatma a conduit l'Inde sur le chemin de l'indépendance car sa philosophie a su, mieux que d'autres, rassembler, transcender et inclure les niveaux précédents de la Spirale Dynamique. Mohandas Karamchand Gandhi est né le 2 octobre 1869 à Porbandar, dans l'actuel État du Gujarat, en Inde.Gandhi est né et a vécu toute sa vie en tant qu'hindou [4], mais dans une famille ouverte aux autres communautés religieuses, qu'elles soient jaïne, musulmane, ou parsie [5]. simplement vivre » tel était ses valeurs, son mode de vie, ce qui voulait dire abandonner toute dépense superflue, mener une vie simple et laver ses propres vêtements52. Expleo is a trusted partner for end-to-end, integrated engineering, quality services and management consulting for digital transformation. En fait, ce n'est pas l'opposition, mais le conformisme et l'inertie qui ont de tout temps été les plus sérieux obstacles à l'évolution des consciences ! À Phoenix, il décide de s'imposer pénitence par un jeune de sept jours et s'octroie un seul repas par jour pendant quatre mois et demi afin de punir deux adolescents de l'ashram qui ont commis une faute grave. J'ai sélectionné deux exemples : De son passage en CP, Gandhi conserve une compréhension intuitive et une capacité à gérer l'importance de ce niveau d'existence. Gandhi a très bien su dramatiser la condition de certains opprimés, et les présenter comme une nouvelle espèce de martyrs ou de héros, jouant habilement sur les valeurs CP. La philosophie de Gandhi puise indéniablement ses sources profondes dans les valeurs DQ : il a « offert le modèle du Satyagraha pour certains domaines de la vie, comme Freud a offert la psychanalyse pour d'autres ». [6, p. 157] Il s'agit du Franchise Amendment Act visant à priver les descendants des citoyens importants étrangers de leur droit de vote au Natal. Gandhi s’oppose de toutes ses forces à la partition du pays mais doit se résoudre à la création de deux Etats, l’Inde et le Pakistan, en 1947, pour garantir la paix intérieure. Les points de vue, les analyses, les pistes d’action mis en avant dans cet exposé ne mettent pas un terme au débat. In contrast to the Zulu War of 1906 and the outbreak of World War I in 1914, when he recruited volunteers for the Ambulance Corps, this time Gandhi attempted to recruit combatants. de la manière de vivre tel qu’il le souhaiterait. La force avec laquelle Gandhi tente de dompter ses impulsions est révélatrice de l'importance de son CP. C'est sans doute pendant cette période que se forgent les convictions morales de Gandhi. Quand on y regarde de plus près, plusieurs des mouvements qui se réclament de la pensée de Gandhi ne culminent pas véritablement en FS, le relativisme notamment y étant absent, et ont un positionnement sur la Spirale Dynamique semblable aux groupes de Bapu. Je veux de l’éducation pour les fils et les filles de tous les extrémistes, en particulier les Talibans. Gandhi est issu de la caste* des Vayshia* dans une famille relativement aisée. Cet ouvrage de l'historien Claude Markovits n'est pas, comme il le précise lui-même, une biographie supplémentaire de celui qui fut récemment nommé, par le magazine Time , « l'homme du millénaire ». Gandhi était attiré par le style de … Par exemple, alors que la grève d'Ahmedabad se prolonge, Gandhi décide d'avoir recours au jeûne. Un domestique vient taper à la porte de Gandhi pour l'informer du décès. Gandhi passait un jour de chaque semaine en silence. Gandhi affirme que « s'il n'y a le choix qu'entre la lâcheté et la violence, alors il préconise la violence ». Par exemple, alors qu'il s'apprête à quitter l'Afrique du Sud, Gandhi change d'avis et reste pour s'opposer à un projet de loi qui « touche à la racine de notre respect de nous-mêmes ». […] La malédiction est plutôt ce que nous autres, cliniciens, appelons un “souvenir-écran”, c'est-à-dire la condensation et la projection d'un conflit dominant de l'enfance sur une seule scène dramatisée. Les valeurs de la cagnotte solidaire et du mécénat d'entreprise. Gandhi ; Tous les hommes sont frères (1969) C'est l'histoire d'un homme qui vécut une transformation personnelle qu'il tenta d'appliquer à une nation entière, l'histoire de la psychogenèse d'un individu qui influença la sociogenèse de son vaste pays. « Quand je désespère, je me rappelle qu’historiquement, la vérité et l’amour l’ont toujours emporté. Pour en savoir plus, cliquez ici, Un regard sur le passé des droits de l’Homme, Les lois internationales sur les droits de l’Homme, Rapport d’abus contre les droits de l’Homme. Pour lui, la colonisation et, notamment, son projet éducatif constituaient la négation de la vérité et de la non-violence, les deux valeurs … Gandhi s'oppose de toutes ses forces à la partition du pays mais doit se résoudre à la création de deux Etats, l'Inde et le Pakistan, en 1947, pour garantir la paix intérieure. Lorsqu'il est l'arbitre entre deux parties lancées dans une procédure sans fin en Afrique du Sud, il écrit qu'il « savait que cette affaire ruinerait l'adversaire, […] et qu'une loi non écrite parmi ces gens voulait que “la mort soit préférable à la faillite” ». La volonté d'acquérir un statut est très probablement liée à d'une motivation typique de l'ennéatype 6 : éviter d'être déviant et se conformer à un train de vie “correct” pour un avocat (l'importance de la correction a été largement abordée dans le chapitre “Communication” de l'étude de l'ennéatype de Gandhi). www.cultivonsnous.fr/mahatma-gandhi-histoire-et-biographie-de-gandhi Son pays faisait alors partie de l’Empire britannique, mais Gandhi fut élevé selon les valeurs et les traditions hindouistes. L'une est le Dieu de la Guerre, l'autre est le Dieu de l'Amour » [Gandhi, Hind Swaraj]. [1, p.74] Ainsi, le jeûne, avec sa forme ultime qui est le « jeûne à mort », est à la fois une punition et un sacrifice suprême de soi. C'est là un des problèmes les plus difficiles à interpréter pour tout le monde – y compris le Mahatma, en tant que témoin de lui-même. Toutefois, l'instinct de conservation blessé est visible et a été analysé dans l'étude, déjà citée, de l'ennéatype de Gandhi. [1, p. 27]. Il ne peut empêcher le déchaînement de violence entre les musulmans et les hindous et meurt assassiné le … Gandhi est resté inflexible, faisant preuve d'une rigidité toute DQ sur le sujet. Mohandas Karamchand Gandhi est universellement reconnu comme l’un des plus grands leaders politiques et spirituels du 20e siècle. Cette métamorphose avait ses avantages et exprimait une certaine forme de populisme qui … » [Erikson, 6, p. 233] French Le logo United for Human Rights est la propriété de l’association United for Human Rights. Ils traverseront 10 pays pour promouvoir les valeurs de l’icône indienne de la paix, qui prôna la résistance non-violente face au colonisateur britannique. Tous droits de reproduction et d’adaptation réservés. [5] Dominique Lapierre & Larry Collins, Cette nuit la liberté, Livre de poche, 2004. On parlera de satyagrahis pour désigner les militants de la non-violence. La politique sans principes, l’un des péchés sociaux Il est élevé dans les valeurs hindouistes*. Gandhi. Elle a pleuré et a fait intervenir ses enfants. Pour […] … » [1, p. 77], Cette Vérité, Gandhi l'a expérimentée en Afrique du Sud. Face à la force de son CP, Gandhi trouve la parade : une vérité DQ qui limite les effets du niveau d'existence précédent. On ne doit pas avaler plus de croyances qu'on ne peut en digérer. Lorsque l’on commence à réfléchir à ce qui est le plus important pour soi, on ne peut plus ignorer les réponses qui commencent à prendre forme. Quel a été le cheminement de Gandhi sur la spirale des valeurs, et en quoi ces valeurs ont-elles autant interpellé un sous-continent divisé ? En les traitant avec dédain, on peut perdre la … J'ai simplement voulu, à ma manière, appliquer aux problèmes de notre vie quotidienne des principes de valeur éternelle. Ainsi le perçoit-on, dans la dynamique de l’édification d’un monde en perpétuelle réinvention, un monde fondé sur les valeurs supérieures. Il grandit dans les valeurs hindouistes, mais sa famille est très ouverte et tolérante envers les autres religions. [CDATA[ Gandhi a d'ailleurs interrompu l'un de ses mouvements de non-coopération suite à une erreur de jugement : « Mon erreur tenait dans le fait que je n'avais pas su observer cette limite nécessaire. Dans le modèle de Shalom Schartz, les valeurs sont regroupées de façon à répondre ultimement à 3 besoins (besoin biologique, besoin d’une interaction sociale coordonnée et besoin de survie et de bien-être au sein des groupes). Je réussissais dans ma profession mieux que je ne l'avais espéré. Parce que CP cherche par-dessus tout à éviter la honte, la « malédiction » explique en partie les manques de Gandhi par rapport à ses enfants : « Mohandas n'a pas la fibre paternelle et ne l'aura jamais : ses enfants sont d'une certaine façon pour lui le témoignage vivant de son manque de contrôle sexuel » [1, p. 45] La honte a été si forte que la loyauté à ses enfants est oubliée et ne fera jamais partie de ses priorités. Il est désarmé par Gandhi en personne. » [6, p. 95], Gandhi et ses biographes rapportent de nombreuses anecdotes de son adolescence qui révèlent indéniablement un creux γ en CP vers l'âge de 12 ans : « Comment ce garçon à la conscience précoce a-t-il réussi à “expérimenter” aussi avec la délinquance ? Suivant les coutumes de sa caste il se marie à l'âge de 14 ans. Non, ils y voient l'incarnation, sans doute incomplète mais d'autant plus remarquable étant données mes limites, de deux qualités inestimables : la vérité et la non-violence. Effectivement, l'apparente simplicité de Gandhi, son respect de la nature, l'importance qu'il accorde à l'Homme (en opposition à la machine), son orientation vers la vie intérieure et spirituelle, sa dignité et son sens profond de la communauté peuvent séduire certains de nos contemporains positionnés en FS sur la Spirale Dynamique. Paris (France) » [6, p. 325] Les rituels de Gandhi reposent essentiellement sur la tradition orale : paroles, lectures de textes en public, chants, gestuelle simple et symbolique. C'est sans doute pendant cette période que se forgent les convictions morales de Gandhi. Fortement critiquées par les détracteurs de Gandhi, les lettres du Mahatma à un certain Herr Hitler sont, à mon avis, l'illustration de sa profonde croyance dans sa Vérité universelle : Gandhi tente d'éviter un conflit mondial à opposant sa Vérité non-violente à la Vérité hitlérienne (le nazisme). Gandhi, de part sa position dans la caste commerçante, était le seul à même de rallier les castes supérieures, et inférieures et il a été le premier à combattre l'Angleterre sur le terrain de valeurs DQ. On l’appelle le Mahatma, ce qui veut dire « la grande âme ». Les notions de patrie et de nation apparaissent avec DQ, et Gandhi, mieux qu'aucun de ses prédécesseurs, a su pressentir les prérequis nécessaires à la création d'une nation : « La désobéissance civile est la clé du pouvoir. Il fait preuve de beaucoup d'attachement et de respect pour ses parents. Gandhi, un homme complexe, mystérieux, pétri de contradictions. « Gandhi a lui-même essayé d'introduire dans la vie indienne un “oui, oui” et un “non, non” presque chrétiens, ou du moins socratiques, en insistant tantôt sur la réalité factuelle du contenu, tantôt sur l'honnêteté de la confession, tantôt sur une coopération qui soit sans équivoque. Il est toutefois intéressant de s'interroger sur les raisons des multiples références gandhiennes qu'a vu fleurir notre début de XXIe siècle : utilisation du nom de Gandhi, référence à sa pensée sur des weblogs traitant de l'écologie environnementale et prônant le retour à la simplicité volontaire. . Le Satyagraha prend ensuite sa pleine ampleur avec la marche du sel en 1930. « Mais il est une chose qui prit fortement racine en moi : la conscience que la morale est le fondement de tout et que la vérité est la substance de toute morale. […] D'autre part, il contestait aussi fortement toute nécessité d'être surveillé hors de la maison. L’inde est un pays qui compte de nombreuses religions et mœurs que Gandhi a appris à connaître dès son plus jeune âge ainsi que la tolérance à leur égard. Le fait d'en avoir conscience me remplit d'un sentiment d'humiliation, mais non de défaite ». Une analyse des lettres de Gandhi à Hitler : http://www.voxnr.com/cc/dh_autres/EEVpFZAyFkOeqoVceT.shtm. Mohandas Karamchand Gandhi est universellement reconnu comme l’un des plus grands leaders politiques et spirituels du 20e siècle. an+=1900 Gandhi, dernier né de la quatrième épouse de son père, a sans doute eu une position de favori dans la famille, et donc la liberté d'exprimer ses impulsions davantage que les autres enfants de la fratrie. Ses principes de Vérité sont clairement énoncés dans les documents suivants : Satyagraha in South Africa (1928), Hind Swaraj (1938), The story of my experiments with truth (1940), Satyagraha (1951) et une multitude d'articles de journaux. Plusieurs centaines de ses disciples ont entamé depuis New Delhi une marche pour la paix d’un an, qui les mènera jusqu’à Genève après un périple de 14 000 kilomètres. Le style de communication et la ritualisation qu'il a mis en place ont sans doute contribué à sécuriser les individus ayant un BO très fort. [2, p. 50-51], Pourtant, Gandhi ressent ses pulsions. […] Cela montre combien Gandhi se sentit concerné, à cette époque, par ces semi-esclaves, et aussi avec quelle habileté, il sut dramatiser leur dilemme, afin d'impressionner le public en lui présentant une histoire de l'Inde d'un nouveau genre, avec une nouvelle espèce de martyrs et de héros. Malgré le peu d'informations, on peut supposer que le passage en BO ne s'est pas déroulé idéalement, puisque le sous-type social est dominant chez Gandhi. [2] Gandhi, Autobiographie ou mes expériences de vérité, Presses universitaires de France, 1998. À la fin de son contrat, Gandhi se prépare à rentrer en Inde. Gandhi exhorte les Indiens à soutenir le gouvernement britannique lors du déclenchement de la guerre des Boers en 1899 et organise un corps d'ambulances de 1 100 volontaires indiens. La force des valeurs de Gandhi Aurore Lafougère. Il espérait que cette preuve de loyauté se traduirait par un meilleur traitement des Sud-Africains indiens. Peu importe si nos chemins ne sont pas les mêmes, pourvu que nous atteignions le même but. Les Dalits, encore appelés Intouchables ou Harijans (« Fils de Dieu », par Mohandas Karamchand Gandhi), sont des groupes d'individus considérés, du point de vue du système des castes, comme hors castes et affectés à des fonctions ou métiers jugés impurs.Présents en Inde, mais également dans toute l'Asie du Sud, les Dalits sont victimes de nombreuses discriminations. Il n'en reste pas moins que la partition de l'Inde reste l'une des grandes tragédies du XXe siècle et un creux γ visible pour un pays en transition vers un nouvel ordre DQ. Le petit garçon s'appelait Mohandas Karamchad Gandhi, dit Bapu, Moniya, Mahatma, ou Gandhiji. Il a appris les valeurs hindouistes grâce à sa mère. Devenu une icône de la non-violence, Gandhi a offert un modèle DQ à tous les peuples qui vivent dans l'oppression, bien au-delà de l'Inde. 39 A ce propos, les valeurs proposées par Gandhi ne correspondaient pas nécessairement à celles des leaders de la décolonisation, notamment en raison de cette insistance sur la non-violence et la religion que tous, tant s’en faut, ne partageaient pas. Toutes les caractéristiques des valeurs DQ se retrouvent dans la vie de Gandhi : Pendant toute la seconde partie de sa vie, Gandhi a inlassablement rappelé les règles de sa philosophie.