Voir aussi d'autres images sur internet : Ce mot a la même forme au singulier et au pluriel. En 297, Galère mène une importante campagne contre les Carpes et les Bastarnes sur le Bas-Danube, et les vainc, rétablissant la tranquillité dans la région pour une dizaine d'années[p 61]. Le « limes romain » représente la ligne frontière de l'Empire romain à son apogée au IIe siècle apr. Les tétrarques exaltent alors la tranquillitas, la « tranquillité » retrouvée dans leur propagande[20]. Les conspirations se multiplient, l'empereur vide les caisses de l'État par ses nombreuses extravagances et fait preuve d'une extrême cruauté, gouvernant en monarque oriental[m 25],[p 32]. TheGamer 4.5/5; No matter what aspects of strategy gaming you enjoy, Empire of Sin will satisfy you. Sur le plan intérieur, il accomplit une œuvre législative importante. Empire of Sin hits all the marks. En 260, Valérien est même fait prisonnier par les Perses et finit ses jours comme esclave en Iran. Sa mort, suspecte, prive l'Empire d'un appui solide et Tibère d'un successeur possible[m 23],[p 29]. Augsburger Reichstag (1530) Activities of Saint-Empire romain germanique. Valens est défait et tué à la bataille d'Andrinople en 378 par les Goths : c'est la fin du mythe d'invincibilité de Rome. Il est assassiné en 96 par une conspiration de palais[p 48]. D'autres, comme Jean-Michel Carrié, remettent en cause cette idée, héritée de Lactance notamment, et lui préfère une constante augmentation durant tout le IIIe siècle, stabilisée durant la Tétrarchie[34]. Kaiser seit 222. J.-C. correspond à l'octroi par le Sénat à Octave du surnom d'Augustus (« Auguste »), date traditionnellement considérée comme le début du principat. Haut-Empire romain: Letzter Beitrag: 09 Sep. 08, 21:56: Carte administrative du nord de la Gaule sous le Haut-Empire romain: 9 Antworten: les seigneurs d'Orient : Letzter Beitrag: 30 Aug. 12, 23:32 "Les Templiers ont participé à cet élan en faisant édifier pour leur besoin de nouveaux château: 6 Antworten *Le Guêpier d'Orient - Der Smaragdspint: Letzter Beitrag: 13 Mär. En 243, Gordien III, accompagné de son beau-père préfet du prétoire et véritable décisionnaire des affaires de l'empire Timésithée, attaque l'Empire sassanide de Shapur Ier. L'importance et la nature de l'œuvre de Constantin justifient à la fois les jugements d'Ammien Marcellin, défavorable à l'empereur, mis dans la bouche de Julien, et de Jean-Michel Carrié, plus neutre : il est pour le premier le novator turbatorque priscarum legum et moris antiquitus receptui, « le novateur et violateur des anciennes lois et des coutumes reçues de toute antiquité »[47], et, pour le second, « [situé] au niveau d'un nouvel Octavien Auguste donnant lui aussi forme achevée aux expériences qui l'avaient précédé »[48]. Il met également en place un nouveau système de recrutement pour l'armée, original, qui assimile la fourniture d'une recrue à un impôt[27]. L'empereur d'Orient Valens doit gérer la menace perse, l'usurpation de Procope et les difficultés engendrées par la présence au-delà du Danube des Goths[p 90]. L'empereur est souvent malade, et dès le début de son règne, il doit se préoccuper de nommer un successeur, qui se doit d'être un membre de la famille impériale[m 18]. 12, 12:30 : Ces peintures murales étaient typiques pour le Bas-Empire romain. En 476, Oreste refusa d'accorder aux Hérules d'Odoacre le statut de fédérés, poussant Odoacre à prendre Rome et à envoyer les insignes impériaux à Constantinople, s'établissant comme roi d'Italie. Les deux césars protestent alors d'être maintenus dans des rôles subalternes. L'Empire romain (en latin : Imperium romanum ; en italien : Impero romano) est le nom donné par les historiens à la période de la Rome antique s'étendant entre 27 av. Thème : Saint Empire romain germanique -- 1517-1648 Origine : RAMEAU Domaines : Histoire de l'Europe La période : 1517-1648 Data 1/4 data.bnf.fr. Des généraux, Galba, Othon et Vitellius sont tour à tour nommés empereurs par leurs troupes puis assassinés en 69. Ils représentent l'empereur dans des vastes circonscriptions territoriales, qui regroupent plusieurs diocèses. J.-C., il est membre du collège des pontifes depuis 45 av. Il nomme ses deux fils Auguste mais à sa mort, Caracalla s'empresse de tuer son jeune frère Geta. Frère de Germanicus, il a toujours été épargné et laissé de côté, jugeant son physique ingrat, ses capacités à gouverner limitées, et n'ayant jamais occupé aucune charge importante, hormis un consulat. Sur le plan politique, cela se traduit par la montée de l'ordre équestre, titulaire des grandes préfectures et de plus en plus présente dans les provinces comme gouverneur à la place de la classe sénatoriale[6]. Contrairement aux dire de certains historiens, la thèse de l'assassinat de Gordien par Philippe (celui-ci ayant remplacé le préfet du prétoire puis l'empereur, tous deux décédés à peu de temps d'intervalle) est aujourd'hui le plus souvent écartée. Combien de temps s’est écoulé entre le document 1 et le document 3 ? Durant la période de cinq siècles allant de 27 av. Tibère et son frère Drusus reçoivent l'imperium proconsulaire, mais Drusus meurt en 9 av. Sur le plan fiscal, remettant en ordre un système éprouvé par l'anarchie militaire, et désirant procurer de nouvelle ressources à l'État[25], Dioclétien dès 287 réforme les impôts en créant la « capitation » (capitatio)[26], dont le fonctionnement est complexe et encore débattu aujourd'hui[p 66]. La première réforme concerne la garde impériale : après la bataille du pont Milvius (312), Constantin dissout les corps qui ont soutenu avec le plus d'ardeur Maxence : la garde prétorienne et les equites singulares[N 16]. Place of Death Mogontiacum. Maxime, reconnu auguste par Théodose Ier à la fin 384, étend son autorité sur les Gaules, les Germanies romaines, la Bretagne, et une partie de l'Espagne, et installe son quartier général à Trèves. Les circonstances ont toutefois fait que ce partage a été le dernier. J.-C., la situation institutionnelle n'évolue pas, avec le onzième consulat de l'empereur. L'Empire est devenu militaire. Celui-ci régnant surtout sur la péninsule balkanique, grâce à un compromis conclu avec Maximin. Les biens de la dynastie julio-claudienne sont versés dans le domaine public, l'empereur ordonne de nombreux cens et cadastre pour lutter contre les fraudes et pour que chacun paie son dû. Pour tout le contenu de la boîte déroulante : Notice dans un dictionnaire ou une encyclopédie généraliste, Dernière Guerre civile de la République romaine, Carte de l’Empire romain à l’époque impériale, d'un point de vue géologique, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Empire_romain&oldid=177693192, Article avec une section vide ou incomplète, Article contenant un appel à traduction en anglais, Page pointant vers des dictionnaires ou encyclopédies généralistes, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Les conquêtes récentes par la dynastie des Julio-Claudiens affaiblissent et éparpillent les légions romaines autour du bassin méditerranéen. Il se base sur la hiérarchie existante sous la République et l'adapte au nouveau régime[m 5],[p 17]. Ensuite, c'est la Norique et la Rhétie qui deviennent romaines, grâce aux campagnes de Tibère et de son frère Drusus[m 8],[p 13]. En Égypte, province en proie à une grande agitation intérieure renforcée par une réforme fiscale sévère en 287, Dioclétien combat l'usurpateur Domitius Domitianus en 297-298[p 61]. Chronologie de l’empire romain depuis son avènement en -23 avec Auguste inaugurant le règne des Julio-Claudiens, suivit des Flaviens, des Antonins de la Pax Romana et des Sévères qui se termine en 235 par le début de l’anarchie militaire. Les deux parties de l'Empire se séparent donc en 395. Datum: 22. juli 2011., 06:44 (UTC) Izvor: Grandes_invasions_Empire_romain-fr.svg ; Autor: Grandes_invasions_Empire_romain-fr.svg: Ewan ar Born; derivative work: Bojan Talk Ostale verzije: SVG. C'est, en langue française, la plus récente synthèse sur l'Empire romain. « Or Dioclétien fait reposer cette automaticité sur la cooptation »[43]. À l'échelle de l'Empire, il mène une politique entre continuité et innovation. Auguste, reconnu comme princeps, ce qui signifie le « Prince du Sénat », devient le chef officiel de l'État romain[p 3],[m 5]. 02- (UDK) 02- (UDK) Primary Language(s) Latein. Il déploie une grande énergie pour sécuriser la frontière face aux Daces et aux Sarmates. L'Empire entre en effet dans une période bien moins propice : ses voisins aux frontières semblent plus puissants, l'Empire doit faire face à des difficultés agraires, des famines, à l'épidémie de la peste antonine. Dèce est le premier empereur tué par des barbares, lors de la lourde défaite d'Abrittus face aux Goths en 251. Il compense cela par une nouvelle circonscription administrative, le « diocèse », qui est regroupement de provinces, à la tête desquels il place un vicaire. or in the Vois-tu une différence entre ces deux personnages ? Composite: Imperii Romani. The eastern empire exercised diminishing control over the west over the course of the next century. Après la mort de Valens contre les Goths lors de la bataille d'Andrinople en 378, Gratien se choisit un nouveau collègue pour l'Orient, Théodose Ier. Ensuite, à partir probablement de 317, Constantin fait assister les césars[N 14] qu'il envoie en mission par un préfet du prétoire, tout en conservant à ses côtés un préfet. Les guerres civiles sont des guerres impies, et chaque Romain qui y a participé y est souillé, signe que les dieux ont abandonné Rome[m 14]. Ce dernier ne règne que quatre-vingt-huit jours. Sa conquête de la Dacie enrichit considérablement l'Empire, la nouvelle province possédant plusieurs mines de métal de grande valeur. Empire romain 271 Histoire de la Drôme Empire des Gaules Septimia Bathzabbai Zénobie Discussion:Empire des Gaules Legio III Cyrenaica Temple de Nabû (Palmyre) Wikipédia:Statistiques des anecdotes de la page d'accueil/Visibilité des anecdotes (2018) Le partage se veut donc purement administratif. Sous son règne, l'Empire prospère et accumule des fonds qui contribuent alors à assainir les finances[p 27]. L'État romain ne disposait pas, comme les États modernes, d'un seul nom. L'Empire romain d'Occident est né en 395 de la division de l'Empire romain à la mort de l'empereur Théodose Ier. De nombreux anciens rites sont rétablis, et des monuments religieux sont rénovés ou construit (82 temples[p 19],[m 15]). Empire Romain sous Constantin et sous Trajan. La légitimité impériale qui reposait sur la victoire est soumise à rude épreuve : la crise militaire encourage les usurpations : les armées cherchant un général efficace et les régions menacées désirant un empereur proche pour les protéger. Le règne de Valentinien Ier est marqué par d'importantes opérations militaires : lutte contre les Alamans, reconstruction des fortifications du Rhin et du Danube, reconquête de la Bretagne par Théodose l'Ancien[p 91]. Das genaue Datum muß eingegeben werden Eltern Der Platzhalter "*" (Stern) kann nicht am Wortanfang verwendet werden. En septembre 324, Licinius, passé en Asie, est vaincu définitivement à Chrysopolis. L'empereur Aurélien (270-275) proclame alors le Soleil invaincu principal patron de l’Empire romain. Français : Carte du Saint-Empire Romain Germanique en 1648, après les Traités de Westphalie qui mettent fin à la Guerre de Trente Ans. Cependant, le Sénat reste sceptique concernant ses origines, bien qu'appréciant ses décisions politiques. Auguste affermit la puissance romaine autour du bassin méditerranéen, cherchant à la fois à organiser et optimiser les frontières de l'Empire[m 7],[p 9]. Ses successeurs, les empereurs Julio-Claudiens, suivis par les Flaviens et les Antonins mènent l'Empire romain à son apogée. Après s'être assuré de la neutralité de Licinius, Constantin franchit les Alpes en 312, et défait Maxence à la bataille du pont Milvius le 28 octobre 312[p 75]. La distinction entre Empire romain et Empire byzantin, ainsi que la date de naissance assignée à ce dernier sont d’ailleurs une question de convention entre chercheurs modernes[2]. La paix étant revenu sous le long règne d'Auguste, la concorde entre les dieux et les hommes peut avoir lieu[m 6]. Après l'abdication des deux augustes le 1er mai 305, le régime fonctionne bien jusqu'au 25 juillet 306, jusqu'à ce que meure Constance Chlore, et que soit proclamé empereur par ses troupes son fils, Constantin, le futur Constantin Ier. En Gaule, le césar Constantin II se fixe, sur ordre de son père, à Trèves en 328. Les différentes réformes qu'il a menées sont empiriques, et répondent aux nécessités du moment[49]. Le principe est de fournir soit une ou plusieurs recrues (c'est la praebitio tironicum) selon le taux d'imposition, soit payer une somme en espèce (l'aurum tironicum) qui permet à l'État d'acheter des recrues[28],[pi 1]. Histoire du Saint-Empire romain germanique. En 260, son fils Gallien publie un édit de tolérance maintenu par ses successeurs pendant quarante ans[p 55]. Dans la continuité d'un effort commencé par d'autres empereurs, il s'attache à favoriser l'intégration des provinciaux, notamment par la création de colonies honoraires : alors que le terme colonie désignait le plus souvent l'installation de colons romains, il est désormais un titre honorifique concédé à une cité et qui donne la citoyenneté romaine à tous ses habitants. Il comble de bienfaits l'armée dont il augmente les effectifs et renforce le pouvoir impérial. Le 1er janvier 29 av. Le 13 janvier 27 av. Les chevaliers romains peuvent dorénavant prétendre à se charger des biens de l'État ou de l'empereur[m 11],[p 18]. La civilisation romaine n’a pas toujours été un empire. Dès 29 av. La période comprise entre 235 et 268 est assez mal connue. À bien des égards, il est plus romain que certains de ces prédécesseurs : le dieu Sol Invictus est abandonné pour un retour à la divinité tutélaire traditionnelle de Rome, Jupiter, les empereurs ne sont pas divinisés, mais inspirés par les dieux[N 10], le latin est imposé dans les provinces d'Orient… Pour Roger Rémondon, « les innovations de Dioclétien ne sont souvent que des méthodes révolutionnaires de conservation »[39]. Ce changement radical dans son comportement est suivi par une série de catastrophes qui vont, en deux ans, mettre en relief le caractère exemplaire de l’empereur. von: Havas, M.L. En 451, à la bataille des champs catalauniques, le général Aetius repousse les Huns d'Attila de Gaule mais les laisse piller l'Italie.Valentinien III l'égorge en 454 par vengeance et jalousie. Cet empire puissant, bien structuré et agressif fait peser une pression constante sur les provinces d'Asie. Le dispositif militaire romain, et l'organisation du pouvoir impérial sont aussi très peu adaptés à une guerre simultanée sur deux fronts, en Orient et sur l'ensemble Rhin-Danube. Il constitue une importante cavalerie, techniquement différente de la cavalerie légionnaire, qu'il place sous le commandement autonome d'un magister equitum[p 50]. Cependant, un rétablissement de la République semble impossible après près d'un siècle de guerres civiles, où les chefs de guerres et hommes politiques prennent, en tant qu'individu, une place prééminente, et admise par tous[m 2]. L'Empire romain fut dans l'ensemble stable et pacifique pendant plus de deux siècles, de l'ascension d'Auguste [qui s'appelait d'abord Octave] (-30) jusqu'aux désastres du troisième siècle après Jésus-Christ [Commode, Héliogabale, etc. Le brassage culturel qu'apporte l'Empire s'accroît, les religions venues d'Orient deviennent plus populaires dans l'Empire, en particulier le culte de Mithra parmi les militaires. Galère marche à son tour contre les rebelles mais, craignant de connaître le même sort, fait machine arrière[p 73]. Verlag, Europa Justinian I., Byzantinisches Reich, Kaiser, Verlag der geographischen Anstalt des Bibliographischen Instituts zu Hildburghausen und Neu-York, Europa, Mittelmeerraum, Justinian I., Byzantinisches Reich, Kaiser. 1 : 10200000 Lapie, M. (Pierre), 1779-1850. Agrippa joue le rôle de collègue de l'empereur ayant autant de pouvoirs mais il décède en 12 av. Maxence, fils de l'ancien auguste Maximien, jaloux de la réussite de Constantin, prend le pouvoir à Rome le 26 octobre 306 grâce à l'appui des prétoriens et de la plèbe mécontente des impôts, en tant que princeps seulement. Son décès rétablit un pouvoir à quatre : sont augustes en Occident Constantin et Maxence ; en Orient, Maximin II Daïa et Licinius[N 11]. De 332 à 334 il lutte sur le Danube. L'année suivante, avec Agrippa, il révise la liste des sénateurs (lectio senatus) et recense la population (censoria potestas) grâce à des pouvoirs détachés de la magistrature républicaine de censeur[p 1],[m 3]. Ce dernier fut finalement assassiné en 480, et Odoacre conquit peu après la Dalmatie. Mais le principat est ancré dans les esprits, surtout après le long et heureux règne d'Auguste. Cette pression fiscale provoque la révolte des grands propriétaires de la province d'Afrique qui portent officieusement à la tête de l'Empire Gordien Ier, lequel associe au pouvoir son fils Gordien II en 238. Ses successeurs sont Jovien puis Valentinien Ier en Occident et Valens en Orient. Par définition, le régime comporte un partage d'attribution entre le nouveau pouvoir — le princeps — et les pouvoirs traditionnels — les assemblées législatives, les magistratures et le Sénat. Il nomme son propre fils Diaduménien César puis Auguste en 218, mais sont tous deux assassinés. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Licinius est vaincu à Cibalae en Pannonie puis en Thrace, mais il coupe les arrières de Constantin[p 78]. Le 20 novembre 303, pour la célébration des vingt ans de règne (vicennalia) du premier auguste, Dioclétien, le collège impérial tout entier se réunit — pour la seule fois de son histoire — et se rend à Rome[40]. Richard Schwarz, Landkarten-Handlung und Geogr. C'est la garde prétorienne et les armées provinciales qui font et défont les empereurs[m 28]. Son règne, durant pourtant 30 ans est marqué par son incompréhension des crises secouant l'Empire ainsi que de son incapacité à y répondre. En Europe de l'Ouest et centrale, l'Empire d'Occident (800-924) des rois carolingiens, puis le Saint-Empire romain germanique (962-1806), dont les souverains se faisaient encore appeler « Empereur des Romains », se considéraient également comme les successeurs légitimes de l'Empire latin. La plupart des historiens (Theodor Mommsen, A. H. M. Jones, André Piganiol notamment) penchent pour une augmentation des effectifs sous Dioclétien[33].