Avr 092017
 

SAVOIR ETRE EN PERMACULTURE

WEEPERMACULTURE HUMAINEK END ANIMES PAR PAULINE LEMAIRE.

LES DATES : (A VENIR EN 2018)

LES TARIFS : 190PERMACULTURE HUMAINE €/pers/week end, soit 570 €/pers. pour les 3 week end.

BULLETIN D’INSCRIPTION PERMACULTURE HUMAINE

Conditions d’inscription :
Inscription pour les trois modules selon formulaire téléchargeable en cliquant sur le lien ci-dessous.
Groupe de 10 personnes minimum
Les repas, l’hébergement et les transports ne sont pas inclus dans le prix de la formation.

Renseignements et inscription :

LA CLAIRIERE DES SOURCES : 06 22 42 32 78
contact@laclairieredessources.org

Qu’est-ce que la permaculture humaine ?

Réchauffement climatique, crise économique, urbanisation galopante… Un nombre croissant de personnes prennent conscience qu’un changement de comportements est inéluctable, tant individuellement que collectivement. Mais comment mettre nos modes de vie en adéquation avec les ressources disponibles sur la planète? Comment nous préparer à vivre sans énergies fossiles? La permaculture humaine offre des clés pour répondre à cette délicate période de Transition.

La permaculture est une approche systémique qui permet de créer des écosystèmes viables en s’inspirant des lois de la nature. Surtout envisagée dans son application agricole depuis une quarantaine d’années, elle est ici considérée dans son sens le plus large: aujourd’hui, les pionniers du changement aspirent à transformer leur vie dans toutes ses dimensions. La permaculture humaine porte donc non seulement sur l’agriculture, mais aussi sur la culture, incluant l’économie, l’habitat et les relations entre les individus.

En pratique, « être attentif à l’humain » signifie être attentif d’abord à soi-même et à ses besoins primaires, pour pouvoir ensuite être attentif aux autres, aux relations que nous établissons avec eux puis par extension, à la communauté.

C’est ce qui nous amène au concept de « permaculture humaine », car une fois que nos besoins de nous loger, de nous vêtir et de nous abriter sont remplis durablement, vient dans la logique, celui de prendre soin de soi, de sociabiliser et faire ensemble de manière durable…

Notre intervenante :

C’est en participant à la conception d’un projet d’éco-centre que j’ai fait connaissance avec la permaculture.Capture

Quand l’opportunité de m’inscrire à une formation longue d’un an en permaculture – un CCP étalé sur 9 mois pour 64 jours de cours

– s’est présentée, je n’ai pas hésité une seconde. J’ai alors découvert cette philosophie pratique qui dépassait de loin la vision biaisée et limitée à une technique de jardinage que j’en avais eu jusque là.

Bien que je sois initiée par mes lectures, par les stages auxquels j’ai participé ou par mes pratiques personnelles à des sujets aussi divers que les plantes sauvages et comestibles, le jardin-forêt, la phytosociologie, les poules, la systémique ou l’outil de design, je me spécialise plus particulièrement dans la permaculture dite « humaine » ou « sociale », qui consiste à appliquer aux écosystèmes humains les principes de permaculture et l’outil de conception. Je continue de me former à la Communication Non Violente, aux outils d’intelligence collective, à la facilitation de réunions et de collectifs, à la gouvernance … afin de pouvoir accompagner des individus et des collectifs dans la mise en place d’écosystèmes humains équilibrés.

Je propose un accompagnement aux personnes, tant individuelles qu’en collectifs, en travaillant avec elles leur vision, leur raison d’être et leur mission. Après quelques détours à la campagne, je suis aujourd’hui de retour en ville, à Bruxelles, où je m’active à la diffusion de la permaculture urbaine et à l’accompagnement de groupes dans le cadre de potagers collectifs, de formations en permaculture ou jardinage urbain ou de brainstormings et autres sessions de travail en intelligence collective en entreprise.
Par ailleurs, j’ai co-initié la création d’une coopérative de services en permaculture nommée « Les Petits Mondes », je suis activement impliquée dans la mise en réseau de facilitateurs en permaculture humaine sous le nom de « Thriving Ways » et j’ai récemment rejoint l’UCIT, l’Université Collaborative Internationale de la Transition.

Le programme : 3 modules sont proposés

Module 1 : Introduction à la permaculture humaine

Généralement, la permaculture est associée à la production alimentaire, à l’entretien et la régénération des milieux naturels ou cultivés, à la production énergétique. Mais saviez vous qu’elle s’applique aussi à l’humain ? A la relation que nous entretenons avec nous-mêmes et avec les autres ? Ces 2 jours d’introduction vous permettront de faire connaissance avec ce volet moins connu mais non moins important de la permaculture et de voir si le sujet vous tente assez que pour participer aux stages d’approfondissement « Mon jardin intérieur en permaculture » et « Vivre ensemble en permaculture ».

Introduction au savoir être en permaculture – 2 jours

Ces 2 jours d’introduction vous permettront de faire connaissance avec ce volet moins connu mais non moins important de la permaculture et de voir si le sujet vous tente assez que pour participer aux stages d’approfondissement « Savoir être avec soi en permaculture » et « Savoir être avec les autres en permaculture ».

Programme :
Enjeux et opportunités de la permaculture appliquée aux écosystèmes humains.
S’ouvrir à une autre façon de penser et d’appréhender le quotidien.
Ethique et principes de permaculture appliqués aux écosystèmes humains.
S’inspirer des écosystèmes naturels pour comprendre et cartographier les écosystèmes humains.
Exploration des systèmes humains et de leur fonctionnement.
Introduction à l’utilisation de l’outil de conception/design aux écosystèmes humains.
(Re)trouver sa juste place dans le monde et (re)trouver son pouvoir personnel.

Module 2 : Moi comme écosystème – Mon jardin intérieur en permaculture

Comme elle imite les écosystèmes naturels, la permaculture est plus facilement appliquée à nos jardins et potagers. En nous considérant nous mêmes comme des terrains, des jardins à cultiver, nous pouvons toutefois faire usage des principes et des outils qui animent la permaculture afin de vivre des vies énergisantes, créatrices et résilientes. Pendant ce stage, nous appliquons le design – ou l’outil de conception : outil central de la permaculture- à nous mêmes et faisons ainsi émerger des possibilités et des solutions inattendues.

Savoir être avec soi en permaculture – 2 jours

Comme elle imite les écosystèmes naturels, la permaculture est plus facilement appliquée à nos jardins et potagers. En nous considérant nous mêmes comme des terrains, des jardins à cultiver, nous pouvons toutefois faire usage des principes et des outils qui animent la permaculture afin de vivre des vies énergisantes, créatrices et résilientes. Pendant ce stage, nous appliquons le design – ou l’outil de conception : outil central de la permaculture- à nous mêmes et faisons ainsi émerger des possibilités et des solutions inattendues.

 Programme :
Exploration approfondie du terrain humain.
A la découverte de notre propre jardin intérieur et des paramètres qui l’influencent.
Identification de nos fuites énergétiques et première mise en place de stratégies pour les combler.
Utilisation de l’outil de conception/design à notre propre écosystème intérieur.

Module 3 : Le groupe comme écosystème – Vivre ensemble en permaculture

En permaculture, nous visons à créer des associations de plantes qui s’entraident et forment des écosystèmes solides et durables. Alors pourquoi ne pas essayer d’en faire autant dans nos écosystèmes humains ? Pendant ce stage, nous explorons ce que signifie interagir ensemble comme le feraient les éléments d’un écosystème naturel.

Comme vous l’avez probablement déjà constaté, entretenir des relations équilibrées et établir des coopérations positives s’avère souvent bien plus compliqué que de planter des arbres ou de cultiver des légumes.

Quel sens ont la transition et la construction du monde de demain si nous sommes incapables de vivre en paix avec nous-mêmes et les autres ?

Généralement, la permaculture est associée à la production alimentaire, à l’entretien et à la régénération des milieux naturels ou cultivés, à la production énergétique.

Mais saviez vous qu’elle s’applique aussi à l’humain ? A la relation que nous entretenons avec nous-mêmes et avec les autres ?

 Savoir être avec les autres en permaculture – 2 jours

En permaculture, nous visons à créer des associations de plantes qui s’entraident et forment des écosystèmes solides et durables. Alors pourquoi ne pas essayer d’en faire autant dans nos écosystèmes humains ?

Pendant ce stage, nous explorons ce que signifie interagir ensemble comme le feraient les éléments d’un écosystème naturel.

Programme :
Découverte et expérimentation de la systémique de groupe.
Eléments constitutifs d’un groupe ou collectif durable.
Le pouvoir et la participation dans les collectifs.
Outils d’intelligence collective pour des débats et des prises de décision à haut rendement énergétique.
Utiliser l’outil de conception/design en collectif et/ou pour les collectifs.